13/11/2014

Interventions du cdH au dernier conseil communal

Libramont-Chevigny

Conseil communal du mercredi 12 novembre 2014

 

Interventions des conseillers cdH

 

Point n° 3 : « Modifications budgétaires 3 - 2014 »

 

Point présenté par Jean-Marie FRANCARD.

 

Un signal peu encourageant ! Sur base du tableau « Résultat de l’exercice propre », nous constatons :

-        que le déficit à l’exercice propre ordinaire est de nouveau en forte augmentation malgré les moyens complémentaires que vous avez décidé de générer,

-        qu’il est largement supérieur à ce qui était prévu initialement,

-        qu’il est plus important qu’en 2011, premier exercice propre déficitaire.

En 2012, le déficit était très important mais on sait pourquoi… En 2013, le déficit se réduit par rapport à 2012 et le Collège pense qu’il va continuer de se réduire dans les années suivantes vu les nouvelles recettes générées : ce fut le cas en 2013.

Mais en 2014, au lieu de se stabiliser à 200.000 € comme prévu initialement, le déficit atteint presque les 500.000 € (précisément, 494.175 €).

Ce déficit va de nouveau impacter le fond de réserve, le « bas de laine »… Qu’est-ce que ça laisse présager ? Nous sommes impatients de découvrir le budget que vous allez proposer pour 2015 !

 

Point n° 5 : « Coût-vérité budgétaire et  Règlement taxe sur la collecte – traitement des déchets 2015 »

 

Point présenté par Roland DEOM.

 

En résumé, nous constatons que la commune demande aux citoyens de payer 10 % de plus que le coût réel de la collecte et du traitement des déchets. En effet, elle fait payer 110,48 % ce qui lui coûte effectivement 100 %. C’est tout à fait légal même si IDELUX-AIVE conseille de récupérer 100 %. En fait, ces 10 % supplémentaires constituent une taxe déguisée !

Le groupe ENSEMBLE a donc proposé un amendement visant à réduire la taxe forfaitaire demandée à chaque ménage : de 180 €, on passerait à 170 € et de 140 €, on passerait à 130 €.

Justifications :

-        nous pensons depuis longtemps qu’une taxe forfaitaire élevée ne récompense pas assez les ménages qui trient correctement leurs déchets,

-        nous pensons que prendre 10,48 % en plus que le coût réel dans la poche des Libramontois n’est pas un bon signal pour encourager à un plus grand respect de l’environnement,

-        nous ne pouvons guère descendre davantage ce forfait en l’état actuel des comptes car il faut respecter le coût-vérité et même, en proposant ces sommes de 170 et 130 €, nous gardons encore un peu de « taxation » supplémentaire…

 

Point n° 7 : « Prime d’encouragement à l’utilisation du parc à conteneurs 2015 »

 

Suggestion présentée par Jean-Marie FRANCARD.

 

Pour obtenir la prime complète de 12,50 €  ( qui n'a jamais été indexée: 500 FB 2001 pour 20 visites et 250 FB pour 10 visites !), certains s’obligent à faire les 20 visites requises en un an … alors qu’ils n’auraient pas besoin d’aller si souvent au parc à conteneurs.

Je voudrais donner aux citoyens le signal que faire moins de trajets mais mieux charger son véhicule est plus rentable pour lui-même et pour l’environnement en accordant la prime complète pour 10 visites.

Si certains ont besoin d’éliminer leurs déchets triés plus fréquemment par manque de place disponible, ça ne pose pas problème. Mais l’important est de ne pas devoir se rendre au parc à conteneurs presque uniquement pour obtenir un ticket supplémentaire !

 

Point n° 12 : « Mise en lumière de l’Avenue Herbofin »

 

Partie présentée par Marie-Claude PIERRET.

Marie-Claude se préoccupe de la sécurité sur les passages pour piétons : l’éclairage est insuffisant surtout pour le passage situé près de l’ICA… Elle se déplace même près de l’Echevin responsable pour lui indiquer sur le plan le peu d’éclairage à cet endroit.

ð  Elle obtient gain de cause !

 

Partie présentée par Jean-Marie FRANCARD.

Comment sera aménagé le terre-plein au milieu de la chaussée entre les deux parkings ? Va-t-on laisser la terre ?

Il insiste pour obtenir la suppression de ce terre-plein : ne pas laisser de la terre à cet endroit !

En effet, expérience faite, quand on sort de la voiture garée, on est obligé de mettre les pieds dans la terre… Avec la bordure, on risque déjà de se tordre un pied (ça fera les beaux jours des Kinés !) mais en plus, si on laisse la terre, ça fera les beaux jours des marchands de cirage et autre brosse pour entretenir les chaussures ! Si vous n’aménagez pas cela autrement, les conducteurs vont s’écarter du terre-plein et stationner partiellement sur la bande de roulage déjà particulièrement étroite…

 

Point n° 14 : « Travaux d’aménagement extérieur de Libr’Accueil : décompte final ».

 

Point présenté par Jean-Marie FRANCARD.

 

Les comptes sont certainement corrects ! Malheureusement, oserai-je dire !

Nous voulons marquer notre désapprobation par rapport au surcoût important de ces travaux :

-        on nous vend le projet pour 380.000 €, ce qui est déjà costaud,

-        lors de l’attribution du marché, ça passe à près de 400.000 € (précisément 396.884 €),

-        on nous ajoute des avenants pour 80.000 €

-        et au décompte final, quand les quantités sont vérifiées, selon le métré final, on passe à 530.000 € (précisément 528.147 €), soit une différence de près de 150.000 € entre l’estimation et le décompte final !!! (précisément 148.712 € de différence)

-        le tout sur fonds propres !

C’est difficile à digérer !

 

Nous adressons une demande au Collège : auriez-vous l’amabilité de nous transmettre dès que possible le décompte final de de l’ensemble de l’aménagement de ce site en distinguant l’estimation initiale, les avenants et le coût final, depuis l’achat du bâtiment « Delisalades » jusqu’à aujourd’hui ?

Merci d’avance. Ainsi, ce sera clair et transparent pour tout le monde !

Les commentaires sont fermés.