25/03/2015

Message de Benoit Lutgen : Congrès du cdH à Marche ( WEX )

Chère Amie, cher Ami,
 
La période que nous vivons marque probablement une rupture dans l’histoire. La génération qui monte aujourd’hui n’aura pour ainsi dire connu que des crises – économiques, financières, environnementales, institutionnelles. Mais elle assiste et participe aussi à de formidables avancées technologiques, à des progrès encourageants de la médecine, à une diffusion sans précédent du savoir et de la culture. En réalité, plus que des «crises», nous vivons donc une mutation profonde de notre monde. La numérisation des rapports sociaux, le déplacement des centres de gravité économiques, la transformation de l’entreprise et du monde du travail, l’émergence tâtonnante des nouvelles énergies sont autant de manifestations d’une transition historique de la civilisation, de l’humanité.
 
Cette transition est aussi marquée par de fortes tensions internationales, des déplacements de population, des conflits, la remise en cause parfois brutale, ultraviolente même, de valeurs pourtant inaliénables de liberté, de respect, d’égalité. Rarement les valeurs fondamentales de la démocratie, de l’action et de l’éthique politique ont été à ce point remises en cause dans l’Europe contemporaine.
 
Dans ce contexte, notre rôle à chacun, notre rôle de citoyen, prend une importance et une gravité particulière. Il est temps en effet de tracer d’autres perspectives et de prendre l’avenir à pleines mains. De le choisir, de le vouloir, de l’imaginer, de le façonner.
 
Ces changements appellent en effet une forte mobilisation des humanistes. Notre projet politique n’est pas une simple variante parmi d’autres dans un large panel d’offres partisanes. C’est notre réponse à des défis essentiels pour le respect des personnes, pour l’avenir des jeunes, pour tous ceux qui veulent entreprendre, pour tous ceux qui veulent être des femmes et des hommes debout, pour la nouvelle génération humaniste.
 
Aujourd’hui, la gauche et la droite sont conservatrices, elles ne font que reprendre les solutions d’hier. La gauche est de plus en plus à gauche, elle en devient caricaturale. La droite est de plus en plus à droite ; elle est brutale dans son action gouvernementale. Ensemble, elles apportent la division alors que notre société doit se réunir autour d’un projet fort, audacieux, commun de développement humain, fait de partage et de responsabilité.
 
Nous avons tout ce qu’il faut pour aller de l’avant : des femmes et des hommes qui portent des projets, des savoir-faire et du talent, des valeurs fortes et une culture riche, des ressources naturelles, du temps, de l’énergie. Des idées et des convictions fortes.
 
Ce que nous portons, c’est à la fois une promesse, une envie et un devoir : tracer une troisième voie et construire l’alternative. Notre responsabilité est de porter de nouvelles idées, d’ériger avec les citoyens la société de demain, une société qui vise la croissance de la qualité de vie de chaque être humain. Notre action politique doit apporter ces trois choses : l’audace de la créativité, le partage et le respect.
 
C’est pourquoi nous lançons une grande opération d’ouverture à tous les citoyens porteurs de projets et d’optimisme. Imaginer l’avenir demande sans aucun doute de pouvoir «sortir du cadre», d’aborder différemment les questions, de libérer notre créativité. Pour y parvenir, nous mettons sur pied une méthode de travail et des espaces de participation nouveaux. Cette initiative est inédite dans notre pays. Elle démarrera officiellement à Marche ce 28 mars 2015.
 
Je compte sur vous pour conduire cette opération sans précédent. Avec tout votre enthousiasme et votre force de conviction. Mettons notre créativité au service du partage, du respect et de nos valeurs.
 

Très cordialement

 

cdh

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16:58 Publié dans Idées H | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.