22/04/2015

Ce mercredi, conférence de presse du groupe Ensemble

Conférence relative au conseil communal de ce soir, mercredi 22 avril à 19h00.

Conférence de presse du 22/04/2015 à 9 h 30.

 

Le groupe ENSEMBLE a convoqué la presse ce matin pour évoquer avec elle et informer le citoyen des graves dangers qui menacent notre commune dans les mois à venir ! En clair, les caisses communales seront’ elles vides d’ici peu….

 

Les finances de Libramont-Chevigny en grosse difficulté :

Depuis 10 ans, la commune de Libramont-Chevigny vit au-dessus de ses moyens !

 

Ce mercredi 22 avril, le Conseil communal Libramontois examine le compte communal 2014.

 

1097b.jpg

Au moins deux constats sont inquiétants dans ce compte :

-          le « bas de laine » est presque vide : il ne reste que 500.000 € de bonis cumulés, soit 10 fois moins qu’il y a 5 ans, et, si rien ne change, la caisse sera vide en fin d’année !

-          avec plus de 51.000.000 € d’emprunt, notre commune est fortement endettée : chaque citoyen Libramontois porte une dette de 4500 € dès sa naissance ! C’est le double de l’endettement d’une dizaine de communes similaires selon le rapport BELFIUS.

 

Le pessimisme que nous affichons depuis plusieurs années se confirme donc plus que nous le pensions.

 

 

Les constats.

 

1. La perte à l’exercice propre ordinaire est de 1.500.000 €.

L’exercice propre ordinaire se clôture par un mali supérieur à toutes les années antérieures et qui surprend même la majorité elle-même : près de 1.500.000 € de déficit (précisément 1.478.591 €). C’est un record qui se cumule aux malis antérieurs.

 

2. La « bas de laine » ne contient plus que 500.000 €, soit 10 fois moins qu’il y a cinq ans.

Ce déficit important 2014 s’ajoute aux déficits des années antérieures si bien que, globalement, notre  réserve financière n’est plus que d’environ 500.000 € alors qu’elle était encore de 4.500.000 € en 2011 et qu’elle dépassait les 8.000.000 € quelques années auparavant.

 

3. Le déficit augmente malgré plusieurs recettes fortement en hausse.

Malgré que la fiscalité communale a fortement augmenté à partir de 2013, malgré plusieurs recettes en nette hausse, le gouffre financier se creuse. Par exemples : en 2014, le précompte immobilier a rapporté 400.000 € de plus ; la taxe sur les immondices, 260.000 € en plus ; le fonds des Communes, 180.000 € en plus ; l’augmentation de IPP devrait à terme donner 300 .000€,  d’autres subventions et transferts, 600.000 € de plus.

Par contre, les primes et subventions directes aux ménages passent de 380.000 en 2013 (entre autres, photovoltaïque) à 72.000 € en 2014.

 

4. Chaque Libramontois naît avec 4500 € de dette !

La dette Libramontois est énorme et la commune est à sa capacité maximale d’emprunt. Le ratio de couverture des emprunts est de 0,70 alors que la limite inférieure souhaitable est de 1. Plus le ration est supérieur à l’unité plus la capacité d’emprunt de la commune est importante.

Les travaux réalisés à Libramont-Chevigny durant les 4 dernières années sont couverts par des emprunts à raison de 71 % alors que les subsides atteignent seulement 17 %. Libr’accueil, hall des travaux, hall sportif, halle aux foires, …

Au 31/12/2014, le total des emprunts communaux est de 51.734.562 € que l’on rembourse à raison d’environ 4.500.000 chaque année, la charge d’intérêts annuelle se montant à 1.625.432 €. (et heureusement que les taux sont bas actuellement ! sinon….)

Dans des communes similaires, la charge par habitant est divisée en deux…

 

En conclusion, nous tirons une nouvelle fois la sonnette d’alarme afin de changer radicalement de gestion de notre commune car hormis quelques éléments conjoncturels (vente de bois, zone de secours, emprunt CRAC pour bâtiments Belgacom…) pour l’année 2014, nous sommes bien en face d’un problème structurel.

 

1106b.jpg

 

Pour davantage d’informations, contactez nos chefs de groupe : Roland Déom, Jean-Marie Francard

Les commentaires sont fermés.