27/09/2015

Le patrimoine artistique de Libramont-Chevigny est galvaudé !

Au sein de l'opposition, le groupe ENSEMBLE, au conseil communal, le conseiller Jean-Marie FRANCARD nous fait part de son désaccord relatif à l'affectation nouvelle de la maison Marie Howet à Libramont-Chevigny.


 

Le patrimoine artistique de Libramont-Chevigny est galvaudé !

 

Ce vendredi 25/09/2015 à 19 h a eu lieu l’inauguration de l’Office du Tourisme à Libramont.

Enfin ! Après environ 15 ans de laisser-aller, le bâtiment situé Grand’Rue, 24 à Libramont est maintenant bien rénové et l’office du Tourisme est évidemment plus confortablement installé dans ces nouveaux locaux.

Mais la Maison Marie Howet a perdu son âme ! La majorité a galvaudé ce patrimoine libramontois et rate une double occasion de développer le tourisme au centre de Libramont.

Au nom du groupe ENSEMBLE, je persiste donc et je signe à nouveau mon intervention au conseil communal du 11/01/2012 (les 7 conseillers ENSEMBLE de l’époque se sont abstenus au point 9) qui se ponctuait par la demande suivante :

 

  • Nous demandons donc avec insistance que le Collège revoie ce dossier

en vue de respecter le caractère historique de l’endroit,

en vue de dédier ce bâtiment à Marie Howet, à la peinture et à l’art,

en vue de positionner l’Office du Tourisme à un endroit plus pertinent.

 

  1. Marie HOWET, illustre artiste-peintre, méritait un écrin libramontois.

Marie Howet est une peintre renommée internationalement : elle méritait amplement que sa vie artistique soit mise en valeur à Libramont, que l’on respecte sa mémoire et que l’on perpétue son œuvre, sa passion, sa pédagogie.

La valorisation de ce patrimoine immatériel devait passer par la préservation de son contexte de vie dans notre commune. Par exemple, ses deux pièces de vie principales au rez-de-chaussée de sa maison devaient devenir un musée dynamique rappelant le parcours de l’artiste et ses principales œuvres ; le jardin, dans lequel elle a rêvé et peint de longues heures durant, devait être protégé (en sa partie supérieure au moins) afin d’y concevoir là aussi un parcours créatif, « inspiratoire »… Or, dès après l’achat du bâtiment par la commune, la maison s’est vidée de nombreux souvenirs de l’artiste et le jardin a totalement perdu son « poids » historique…

  1. Dans le sillage de Marie HOWET, le dynamisme des artistes libramontois devait être mis en exergue et valorisé.

Avec pour référence une aussi illustre concitoyenne, tous les associations de Libramont-Chevigny qui pratiquent la peinture ou, plus généralement, l’art méritaient une Maison des Artistes dans laquelle auraient été mis en évidence leurs œuvres et leur travail pédagogique. Oui, l’ASBL « La Couleur et l’Eau » y développe son activité et c’est très bien ! Non, je n’imagine pas que l’association « Les Pinceaux de Lhommal » quitte son berceau (Bras) pour venir peindre dans la Grand’Rue… Mais cette association, comme l’Atelier d’Aquarelle et d’autres bien vivantes à Libramont, devaient bénéficier d’un espace d’exposition, d’échange, prouvant la vitalité des artistes libramontois.

Dans ce bâtiment, une place devait aussi être réservée au Cercle d’Art et d’Histoire de Libramont-Chevigny qui est animé par plusieurs bénévoles érudits capables de soutenir l’animation d’une Maison des Artistes. (In illo tempore, le Cercle avait reçu la promesse d'occupation partielle de cet immeuble…)

Quelle occasion manquée pour la commune de Libramont-Chevigny d’encourager l’essor de l’Art et de donner de la visibilité à toutes ces associations !

  1. Au vu de ces choix de la majorité, le tourisme libramontois est condamné à rester embryonnaire encore pour un long moment.

Un musée Marie Howet avait toute sa raison d’être et les artistes libramontois actuels devaient bénéficier d’un outil de promotion (artistique et pédagogique) destiné aux Libramontois et à toutes les personnes qui visitent notre commune. Manifestement, la majorité a perdu une belle occasion de proposer une activité enrichissante pour un large public et, par conséquent, sur le plan strictement économique, gâche une opportunité de développer le tissu socio-économique (entre autres, HORECA) libramontois.    

  1. L’office du Tourisme, et surtout son Personnel dynamique, méritait un positionnement beaucoup plus pertinent.

L’office du Tourisme a pour vocation d’être la vitrine de Libramont-Chevigny. Son personnel fait de l’excellent travail de promotion. En implantant l’office du Tourisme à cet endroit, l’office manque tout à fait de visibilité, voire d’accessibilité pour les personnes ne connaissant pas notre commune. La majorité l’a logé dans le garage (élargi) d’une maison - en retrait de la rue - située au milieu de la Grand’Rue qui est de plus en plus dédiée au logement… Il y aurait eu des positionnements nettement plus favorables pour cet office !    

Bref, ce vendredi, le groupe ENSEMBLE a décidé de ré exprimer clairement sa profonde déception au vu de cette évolution. Symboliquement, j’ai choisi de ne pas participer à l’inauguration de ce vendredi et de le faire savoir … afin de donner de la visibilité supplémentaire à cet office du Tourisme (par cette prise de position symbolique, nous participons à compenser le positionnement inadéquat de l’office !). Mes Collègues du groupe ENSEMBLE participeront à cette inauguration en vue de marquer leur soutien au personnel de l’office du Tourisme et à toutes les personnes qui œuvrent à l’essor de l’art ainsi qu’au développement touristique de notre commune.

Cordialement,

Jean-Marie FRANCARD,

Conseiller communal ENSEMBLE 

0496/411 880

 

 

 

Les commentaires sont fermés.