21/10/2016

A propos du CETA...

CETA : humaniser les relations commerciales
 

Le Canada a mis fin aux négociations sur le CETA.

A l’avenir, le cdH souhaite que de nouvelles négociations avec le Canada – comme d’autres partenaires - puissent avoir lieu dans de bonnes conditions pour toutes les parties, en toute transparence avec toutes les garanties juridiques nécessaires et dans l’intérêt des citoyens européens et canadiens, mais aussi des entreprises, des travailleurs, des agriculteurs…

Le Président du cdH, Benoît LUTGEN, salue le travail en profondeur mené par le Parlement et le Gouvernement Wallon.

Communication de Benoit Lutgen

Par leur position murement réfléchie, au terme d’un travail colossal et significatif dont la qualité est largement reconnue, le Parlement et le Gouvernement wallon ont répondu quatre fois OUI.

Oui à la liberté, n’en déplaise à la pensée unique !

Oui à la confiance dans nos systèmes judiciaires pour régler les conflits !
Oui à nos exigences de qualité en dépit des intimidations reçues !
Oui à la démocratie parlementaire, bel et bien en vie malgré ceux qui la dépeignent moribonde !

Les accords commerciaux doivent refléter fidèlement les aspirations des citoyens, travailleurs, agriculteurs, artisans, entreprises et consommateurs qui attendent de l’Europe qu’elle puisse défendre son humanisme.

Le cdH revendique et assume que l'Europe à laquelle il aspire ne peut en aucun cas être gouvernée par d’obscurs intérêts financiers, mais bien par les représentants légitimes de la population, dans une alliance forte entre la liberté d’entreprendre et bien-être de la population!

Le Président Benoît LUTGEN salue l’immense travail réalisé depuis plusieurs mois par la commission chargée des questions européennes présidée par André Antoine et le travail des négociateurs du Gouvernement wallon.

22:17 Publié dans cdH Europe | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.