20/11/2016

Libramont : Conseil communal du mercredi 9 novembre 2016

Lors du conseil communal du mercredi 9 novembre 2016, il a été question de la gestion des déchets aux points 15 – 16 – 17 de l’ordre du jour. Voici le résumé des interventions du groupe cdH ce soir-là…

 

Les dépôts sauvages dans les rues ou dans les chemins forestiers,

un véritable FLÉAU !

 

Comme beaucoup de citoyens, les conseillers cdH sont frappés par l’augmentation des dépôts sauvages à différents endroits de la commune.

Chaque année, nous en parlons ici autour de la table : c’est un vrai problème et il n’y a vraiment pas de solution facile.

Mais, justement, nous en reparlons encore pour indiquer à nos concitoyens que c’est un véritable fléau, que nous voudrions vraiment empêcher ces comportements inciviques.

Question posée « quelle est l’évolution du volume de déchets sauvages ? »

Réponse : « Le volume a tendance à diminuer dans les chemins forestiers mais on constate une augmentation dans Libramont-centre ».

Quelle action complémentaire entreprendre pour lutter contre ce fléau ?

Suggestions :

1. Panneaux indiquant que déposer ces déchets personnels à cet endroit est une incivilité et incitant à l’achat de sacs poubelle ou au contact avec le service environnement de la commune. Il faut trouver la bonne formulation, peut-être avec un brin d’humour, mais nous connaissons les endroits dans Libramont où il y a systématiquement dépôt de déchets en début de semaine… : c’est à ces endroits que l’on pourrait apposer ces panneaux incitatifs !

2. Renforcement de la surveillance par des agents constatateurs communaux et par la police

3. Caméra mobile : c’est un matériel coûteux et les images ne constituent pas des preuves juridiques. Mais au moins l’enquête peut progresser…

 

++++++++++++++++++++++++++++

 

Des chèques-commerces pour récompenser les citoyens

responsables !

 

Le groupe cdH partage bien sûr le point de vue qu’il faut encourager les citoyens qui se comportent de manière responsable en triant leurs déchets correctement.

Mais reconnaissons qu’une prime de 6.25 € ou de 12.50 €, ça devient de plus en plus symbolique ! (Auparavant, c’était 10 € et 20 €)

Ce soir, nous voulons proposer un système qui non seulement encourage les citoyens au tri des déchets mais qui de plus favorise le commerce local.

Comme dans beaucoup d’autres communes, nous proposons de remplacer la prime d’encouragement par des chèques-commerces.

 

Au lieu de donner une prime de 6.25 € ou de 12.50 €, la commune remettrait aux bénéficiaires de la prime actuelle (cette partie du règlement ne changerait pas) 1 ou 2 chèques-commerces d’une valeur de 10 €/pièce : 10 visites au parc se verraient gratifiées par un seul chèque tandis que 20 visites seraient récompensées par 2 chèques-commerces.

Les avantages de ce système sont évidents et prouvés par l’expérience des communes pratiquant ce système depuis plusieurs années : c’est un réel investissement dans le commerce local, dans le commerce de proximité.

Le montant un peu supérieur de cet encouragement se justifie par le mot « investissement » dans le commerce local. Dès lors que le commerce local accroît un tant soit peu son chiffre d’affaire, il engendre indéniablement une certaine retombée directe et indirecte sur les finances publiques et privées.

Si ce principe est adopté, il faut constituer la liste des commerces participants et même pousser la réflexion jusqu’à préciser quels types de commerces on veut particulièrement soutenir par le biais de ces chèques-commerces.

C’est vraiment dommage que la Majorité ait refusé en 2014 de créer une Agence de Développement Local, une ADL, parce que l’idée de chèques-commerces aurait déjà été proposée et c’est l’ADL qui aurait aidé à la mettre en œuvre ! De plus, à cette époque, la création d’une ADL était fortement subsidiée …

En tout cas, nous trouvons que ça vaudrait vraiment la peine d’étudier cette possibilité en profondeur : pas mal de communes ont déjà investi en ce sens et ont même étendu l’idée de chèques-commerces à l’idée de chèques-cadeaux.

 

Qu’en pensez-vous ?

 

 

Les commentaires sont fermés.