04/02/2017

Les voeux du cdH en Province de Luxembourg ce 29 janvier 2017

A l'initiative de la section locale du cdH de Houffalize, les mandataires, membres et sympathisants du cdH se sont retrouvés par la première fois en 2017.

Plus de 250 personnes ont participé à cette manifestation entourées du président national Benoit Lutgen ainsi que du ministre régional René Collin, des députés provinciaux Bernard Moinet et Thérèse Mahy.

Le président de la section locale de Houffalize, Arnaud Collin a accueilli tout ce beau monde accompagné du bourgmestre des lieux , Marc Caprasse.

Après les mots de bienvenue des responsables locaux, la parole a été donnée à Bernard Moinet.

Celui-ci a insisté sur la place prépondérante que tient le citoyen en province de Luxembourg et sur le professionnalisme et l'esprit d'éthique des mandataires Luxembourgeois.

CDH_HOUFA03_5044.jpg

Ensuite, ce fut au tour de René Collin, député régional au parlement Wallon à se féliciter de l'engagement des hommes et femmes de bonne volonté dans la province qui montent des dossiers, les suivent au parlement Wallon et arrivent à obtenir un soutien inconditionnel (et des sous...) pour leurs projets. Notre province est celle de Wallonie qui a le taux de réussite le plus élevé. Elle est une pépinière de projets et d'innovations. IL est important que cela perdure et progresse pour le bien-être de tous.

CDH_HOUFA05_5052.jpg

 

 

 

 

 

 

Enfin, Benoit Lutgen prendra la parole pour rappeler les trois points prioritaires auxquels le cdH va s'atteler au cours de l'année 2017.

1. L'éducation; un soutien au pacte d'excellence dans l'enseignement afin d'améliorer la performance du système éducatif.

2. La sécurité, qui reste un enjeu essentiel pour tous nos concitoyens. Il nous faut garder confiance en l'avenir. Benoit remercie au passage les nombreuses communes de la province qui ont accueilli des réfugiés de guerre en 2016. Chose qui n'a pas toujours été facile d'un point de vue de l'intégration dans nos villages de cette population en déroute.

3. L'emploi en province de Luxembourg : Le cdH continuera à soutenir les entreprises et principalement les PME et les indépendants en province de Luxembourg. Une embellie se profile et nous comptons moins de demandeurs d'emplois dans la province que l'année passée. C'est la preuve que les formations prodiguées commencent à porter leurs fruits.

CDH_HOUFA06_5057.jpg

Après cette partie académique, un verre de l'amitié a été offert pour terminer cette matinée riche en contacts et en projets pour l'avenir.

Une galerie photo de cet évènement est jointe sur le présent site du cdH de la section locale de Libramont-Chevigny.

Guy Maillard

 

05/11/2016

Newsletter 115 - Dimitri Fourny- Parlement Wallon

Parlement Wallon NewsLetter 05 novembre 2016

 

Edito

Chères amies, chers amis du cdH,

Le groupe cdH au Parlement de Wallonie organise un colloque sur la Silver économie le vendredi 25 novembre de 8h30 à 13h15 dans la salle de séance plénière du Parlement de Wallonie (Rue Notre-Dame n° 1, 5000 Namur).

Comme vous le savez, l’allongement de la vie représente une évolution sociétale importante. Il y a quelques décennies, on évoquait le « baby-boom » comme phénomène majeur, certains parlent aujourd’hui de « papy-boom » au sein de notre société. En effet, selon les projections des Nations Unies, le nombre de personnes de plus de 65 ans devrait presque tripler d’ici 2050.

En suite de ce constat, j’ai déposé une proposition de résolution au Parlement de Wallonie faisant référence à l’avènement d’une Silver Economie, définie comme l’ensemble des activités économiques existantes au service des personnes âgées.

La Silver Economie vise des entreprises qui produisent des biens et des services personnalisés pour les seniors dans de nombreux secteurs tels que l’habitat, les technologies de l’information et de la communication, la santé, les services à la personne, la consommation, les loisirs et le tourisme.

Si le développement d’une filière « Silver économie wallonne » permettra de créer de l’emploi et de favoriser la croissance économique, cette démarche doit s’inscrire dans un objectif de vivre-ensemble. Pour le cdH, il est essentiel de considérer l’autonomie des aînés et l’amélioration de leur qualité de vie comme des enjeux centraux de l’allongement de la vie et du bien-être de notre société.

La matinée d’étude consacrée à la Silver économie réunira de nombreux experts qui apporteront toutes leurs compétences pour faire évoluer le débat relatif aux nombreux enjeux liés au défi de l’allongement de la vie. Je vous invite à consulter le programme complet de l’événement en cliquant sur le lien suivant : http://www.cdh-wallonie.be/. N'hésitez pas à vous inscrire via l'adresse secretariat@lecdh-pw.be. Vous êtes tous les bienvenus !
Bonne lecture,
Dimitri Fourny
Chef de groupe cdH au Parlement de Wallonie

 

 

 

 

» EMPLOI

L'opération "Les métiers vont à l'école"

Benoit DREZE a interrogé la Ministre TILLIEUX pour en savoir plus sur l'opération « Les métiers vont à l'école ».

Ce projet vise à mener des
actions d'information et de sensibilisation aux métiers techniques, technologiques et scientifiques, ainsi qu'aux métiers d'avenir, en s'adressant à tout établissement d'enseignement secondaire (général, technique, professionnel) du Hainaut qui souhaite participer à cette dynamique. Au total, ce sont plus de 19.000 élèves par an qui bénéficieront de ce projet, dans le cadre des séances d'animation programmées.

Le projet « les métiers vont à l'école » s'inscrit pleinement dans la dynamique européenne de la « Garantie jeunesse » qui a vu le jour en 2013 et qui vise notamment à faciliter, pour les jeunes, les transitions entre l'école et le monde professionnel.

Pour
Benoit DREZE, il est primordial que chaque jeune dispose des outils et des informations nécessaires pour qu'il puisse choisir et emprunter la voie qui correspond le mieux à ses compétences, mais aussi à sa motivation, ses rêves, son projet de vie.

 

 

 

 

 

 

» NATURE

Le virus Usutu

François DESQUESNES a interpellé le Ministre COLLIN dans le but de faire la lumière sur cette maladie particulièrement dangereuse pour les oiseaux.

Le laboratoire de Pathologie animale de l'Université de Liège a pour l'instant certifié la présence du virus chez 5 oiseaux provenant des provinces de Liège, du Brabant Wallon et du Hainaut. Plusieurs autres dépouilles suspectes font l'objet d'analyses approfondies.

Le virus Usutu est transmis aux oiseaux sauvages par les moustiques de l'espèce la plus abondante en Wallonie. Il est dès lors très difficile d'enrayer sa propagation sans déployer des campagnes de pulvérisation d'insecticides à grande échelle, ce qui aurait des conséquences néfastes sur la biodiversité.

Actuellement, la biologie de ce nouveau virus est encore très peu connue. La souche « liégeoise » a d'ores et déjà été isolée, propagée in vitro, et son génome a été séquencé par les vétérinaires de l'ULg. Ce faisant, les équipes concernées possèdent les ressources indispensables pour démarrer une étude approfondie de la biologie du nouveau virus.

François DESQUESNES en appelle à la vigilance du Ministre vis-à-vis de ce virus qui s'attaque aux oiseaux et qui pourrait nuire à notre écosystème.

 

 

 

 

 

 

Le saviez-vous?

Récemment, le Parlement de Wallonie a approuvé le projet de décret du Ministre DI ANTONIO révisant le décret « Pesticides ». Par ce vote, le Gouvernement wallon est dorénavant compétent pour restreindre ou interdire, sur son territoire, l’utilisation de pesticides contenant des substances actives présentant un risque pour la protection de l’environnement, pour la santé humaine ou pour la conservation de la nature.

 

 

 

 

03/05/2016

Que se passe t'il au parlement Wallon Monsieur Fourny ? Avril 2016

SECURITE ROUTIERE

La prise en compte du vélo dans les chantiers routiers

Clotilde LEAL LOPEZ a attiré l'attention du Ministre PREVOT à travers une question orale portant sur une étude du GRACQ (Groupe de Recherche et d'Action des Cyclistes Quotidiens) relative à la prise en compte du vélo dans les chantiers routiers menés en 2015. Si l'association reconnait une amélioration notable par rapport aux pratiques du passé, elle estime que les efforts fournis par la Wallonie en la matière sont insuffisants et ne respectent pas l'engagement pris par le Gouvernement wallon de tenir compte systématiquement du vélo dans tous les chantiers sur les routes régionales wallonnes.

Le Ministre de la Sécurité routière reconnait que
la prise en compte systématique du vélo dans les aménagements routiers peut être améliorée et il s'engage à travailler dans ce sens. Afin de réaliser cet objectif, les directions des déplacements doux et de la sécurité des infrastructures routières sont associées à l'élaboration des projets routiers. A ses yeux, il importe de coordonner davantage les actions et de sensibiliser l'ensemble des intervenants chargés tant de la conception et de la réalisation, mais aussi de l'entretien des infrastructures cyclables le long des voiries régionales.

Il souhaite également la mise sur pied de
plateformes d'échanges et de concertations locales entre les directions des routes et le GRACQ. L'objectif est que les différentes parties puissent mieux se connaitre et comprendre leurs contraintes et problèmes respectifs.

Clotilde LEAL LOPEZ a salué la volonté du Ministre d'améliorer la prise en compte du vélo dans les chantiers wallons notamment en renforçant la collaboration entre le GRACQ et le Service public de Wallonie en vue de garantir une sécurité optimale aux cyclistes.

» ECONOMIE

Plan Juncker : un premier bilan wallon

Ce lundi, en Commission des Affaires générales, François DESQUESNES a interrogé le Ministre-Président suite à la publication d'un premier bilan du Plan Juncker.

En Belgique, le Plan Juncker a permis de financer deux projets importants auxquels participe la Wallonie : le projet éolien « Rentel » pour lequel l'intervention de la BEI est espérée à hauteur de 400 millions d'euros et le projet de réaffectation de friches industrielles.

Dans sa réponse au député humaniste, le Ministre-Président a précisé qu'un troisième projet est à l'étude. En effet, le Ministre du Logement examine la possibilité d'un financement de notre programme de rénovation du bâti wallon via l'EFSI (European Fund for Strategic Investments) ciblant l'amélioration de la performance énergétique pour les logements.

De plus, sur le volet de financement des PME, six accords de financement ont également bénéficié d'un financement dans le cadre du Plan Juncker. En six mois, ces accords ont permis de soutenir 112 projets mobilisant 43,8 millions d'euros d'investissements privés bénéficiant de garanties de la Sowalfin à hauteur de 22,7 millions d'euros.

Pour François DESQUESNES, ce premier bilan indique une tendance positive sur la participation des acteurs économiques et entreprises de Wallonie au Plan Juncker. Il demande que le Gouvernement wallon poursuive son implication dans celui-ci afin de saisir pleinement les opportunités qu'offre le plan européen d'investissement.

 

>> EMPLOI

L’octroi trop facile de permis de travail B à certaines catégories de travailleurs étrangers

Benoit DREZE a interpellé la Ministre de l'Emploi concernant la convention bilatérale de sécurité liant la Belgique et l'Inde alimentant le dumping social par l'octroi trop facile de permis de travail B à certaines catégories de travailleurs indiens, notamment les informaticiens. Le travailleur indien détaché chez nous peut travailler avec paiement des cotisations sociales dans son pays d'origine, ce qui représente une différence de coût au bénéfice de l'employeur. En effet, les cotisations patronales indiennes sont de 17,25% pour 32,96% en Belgique.

« Le Gouvernement wallon a défini, à mon initiative, les bases d'une révision de la loi du 30 avril 1999 relative à l'occupation des travailleurs étrangers et de son arrêté royal d'exécution prévoyant actuellement qu'un permis de travail puisse être accordé aux travailleurs hautement qualifiés pendant quatre ans. Cette période de quatre ans peut être renouvelée une fois. Cette disposition ne fait aucune distinction entre travailleur détaché et non détaché. J'entends examiner si une formule alternative, non discriminatoire, répondant aux besoins du marché du travail et conforme au droit européen peut être trouvée », a déclaré Eliane TILLIEUX. Elle a ajouté : « Si le cadre européen et international ne nous laisse pas énormément de marge de manœuvre, j'entends toutefois profiter des quelques espaces qui nous sont laissés pour mener les actions et prendre les initiatives qui agiront contre le dumping social.

Dans sa réplique,
Benoit DREZE a souligné le fait que la mondialisation reste un fait de modernité, que la diversité est une richesse et que la concurrence est en soi stimulante, mais que tout marché doit être correctement régulé pour éviter la jungle et donc la loi du plus fort.

25/03/2016

Que se passe t'il au parlement Wallon Monsieur Fourny ? Mars 2016

Chères amies, chers amis du cdH,

 Depuis mardi, la Belgique est en deuil suite aux terribles attentats commis à Bruxelles. Le 22 mars 2016 restera gravée dans notre histoire comme une journée noire pour notre pays et pour l'Europe. Plus de 30 personnes ont perdu la vie dans ces attentats et de nombreux blessés sont toujours dans un état critique en ce moment.

Face à tant de barbarie, nous devons rassembler toutes nos forces et faire front. Il y va ni plus ni moins de la persistance de notre modèle de société. Il est donc indispensable de renforcer les moyens dévolus à la sûreté de l'État, de conforter l'action des services de police et de la justice, mais aussi d’agir au quotidien pour un mieux vivre ensemble.

Une bonne coordination, d'une part, entre le Fédéral et les entités fédérées qui jouent un rôle important en termes de prévention, de suivi et d'éducation et, d'autre part, un travail de coordination entre le Fédéral et les communes est absolument nécessaire pour que l'échange d'informations avec les autorités locales soit optimal.

Notre président, Benoît LUTGEN, se réjouit que la majorité rejoigne enfin la demande formulée par le cdH de mettre en place une commission d’enquête parlementaire pour faire toute la lumière sur les enquêtes liées au terrorisme.

Au nom du groupe cdH du Parlement de Wallonie, je tiens à apporter tout mon soutien et mes pensées aux victimes ainsi qu’à leurs familles et à témoigner tout mon respect aux équipes de secours qui ont accompli un travail remarquable.

L'unité de notre pays est la plus belle expression de sa force en ces moments douloureux. Ensemble, nous gagnerons ce combat contre le terrorisme.


Bonne lecture,


Dimitri Fourny
Chef de groupe cdH au Parlement de Wallonie

» FORMATION

Une éventuelle offre de formation en alternance en « retail management »

En Commission de la Formation, François DESQUESNES a interrogé Eliane TILLIEUX sur l'activité de commerce de détail qui souffre de nombreuses difficultés pour l'instant. Certaines d'entre elles sont liées au déclin global des centres-villes, mais le retail peut également rencontrer des difficultés qui émanent du manque de formation dont disposent les managers ou les potentiels managers de ces enseignes.

Dans sa question, le député a attiré l'attention de la Ministre sur le fait qu'
il n'existe pas en Wallonie de formation en alternance pour ce type de métier. Or, il y a une véritable demande, donc un gisement d'emplois inexploités ou sous-exploités.

Eliane TILLIEUX a déclaré que Comeos, la fédération belge du commerce et des services en Belgique, en collaboration de la Commerce Academy a initié l'
organisation d'une formation de «Shop Manager » à Bruxelles. Elle a ajouté que cette formation en alternance est actuellement organisée à titre pilote. Un bilan sera réalisé à l'issue de cette 1ère année d'expérimentation dans la perspective que la formation professionnelle puisse être élargie à la Wallonie.

François DESQUESNES s'est réjoui de savoir qu'un projet pilote était actuellement mené à Bruxelles. Il a cependant insisté auprès de la Ministre pour que ce type de formation soit également proposée plus largement et spécifiquement en Wallonie afin d'offrir de nouveaux débouchés aux jeunes.

 

» ENVIRONNEMENT

La mauvaise qualité de l’air en Belgique

Suite à une étude réalisée par l'Université de Yale classant la Belgique juste derrière le Monténégro comme pays européen où la qualité de l'air est la moins bonne, Véronique WAROUX a souhaité en savoir plus sur les dispositions qui seront prises par Carlo DI ANTONIO.

Le Ministre a reconnu que cette situation était problématique étant donné que la pollution de l'air devient la
principale cause environnementale de mortalité dans le monde. Selon lui, agir sur une des plus importantes sources de pollution qu'est le transport routier est fondamental.

Il estime que la mise en place d'une fiscalité automobile prenant plus en compte l'ensemble des paramètres liés à la qualité de l'air et aux émissions de gaz à effet de serre est un levier pour réduire la part des véhicules polluants. Parallèlement, il importe de diminuer la flotte de véhicules en circulation par le développement du covoiturage et des infrastructures performantes de transport en commun.

Pour
Véronique WAROUX, il est important que des dispositions soient mises en place notamment à l'égard des véhicules diesel ayant des impacts importants sur l'environnement, la mobilité et la santé des citoyens.

 

>>EMPLOI

Les stages d’observation en entreprise

Mathilde VANDORPE a interpellé Eliane TILLIEUX concernant l'organisation de l'opération « Hé lapin, sois malin ! » menée dans plusieurs entreprises wallonnes durant les vacances de Pâques.

Selon la Ministre de la Formation, l'opération s'adresse aux jeunes de 15 à 18 ans. Les stages d'observation sont accessibles aux adolescents, domiciliés en Région wallonne, à l'exception du territoire de la Communauté germanophone.

Pour l'instant, la majorité des entreprises participant à l'opération sont partenaires du réseau IFAPME et sont donc déjà engagées dans une dynamique de formation en alternance. Au terme de l'action, une analyse sera réalisée notamment via une enquête de satisfaction et d'évaluation, complétée par l'ensemble des participants, afin d'améliorer et de pérenniser le cas échéant le dispositif.

Mathilde VANDORPE a salué la mise en place de cette opération et a déclaré qu'elle sera attentive aux résultats que cela pourra donner, que ce soit au niveau du retour chez les jeunes, mais également chez les professionnels qui s'investissent.

 

Le saviez-vous?

Carlo DI ANTONIO a officiellement lancé la consultation populaire de la Stratégie wallonne de Développement Durable, un projet central de la Déclaration de politique régionale. Tous les citoyens wallons sont appelés à remettre leur avis sur ce texte qui réunit une centaine d'actions concrètes en faveur du Développement Durable en Wallonie jusqu'au 1er mai 2016 via le site http://www.wallonie.be/fr/strategie-wallonne-de-developpement-durable

La première édition du Printemps sans pesticides aura lieu du 20 mars au 20 juin 2016 partout en Wallonie. Carlo DI ANTONIO a souhaité donner de l'ampleur à la Semaine Sans Pesticides en la transformant en Printemps Sans Pesticides. L'objectif est de permettre la sensibilisation des citoyens et l'organisation d'événements sur ce thème durant 3 mois. L'usage et l'exposition aux pesticides ou à leurs résidus présentent des risques majeurs pour l'environnement et la santé humaine. A l'initiative du Ministre, c'est ce lien « Environnement-Santé » qui rythmera l'ensemble des actions organisées par des associations, citoyens et communes durant ce Printemps.

Bonne fête de Pâques à tous et bonnes vacances

Guy Maillard

21/03/2016

Visite du Parlement Wallon à l'initiative du CPCP

Ce lundi 14 mars 2016, à l'initiative du CPCP  ( Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation) une vingtaine de personnes, membres du cdH ont eu l'occasion de visiter le Parlement Wallon à Namur.

La visite débuta au cabinet du ministre René Collin où une présentation du cabinet fut faites ainsi que ses attributions et son mode de fonctionnement.

Ensuite ce fut au Parlement Wallon que s'est poursuivie la visite sous la houlette de Monsieur Frère et de notre député Josy Arens. Tour à tour, l'enceinte du parlement, le salon d'honneur, la galerie des présidents et la bibliothèque ont retenu toute notre attention.

En conclusion, une visite bien utile pour sentir y battre le cœur de la démocratie en Wallonie

FB_ParlWallon01.jpg

Quelques photos de cette visite ont pris place dans l'album ci-joint.

Pour davantage d'information sur les activités du CPCP rendez-vous sur leur site

Guy Maillard