06/06/2013

Projet d'un nouveau giratoire à l'horizon !

Giratoire sur le Chêne 20130606.doc

 

Panorama_Tibeteme.jpg

03/05/2013

La culture du bon sens

Gouverner, c’est anticiper !

     Mes priorités à long terme

 

Planter chaque jour quelques brins d’humanité au cœur de nos villages

-          par une gestion quotidienne efficace pour le meilleur « vivre ensemble »

-          par une véritable culture de la participation citoyenne.

La gestion de la commune au quotidien, nous en sommes tous capables ! La propreté, la sécurité, les réparations de voiries, l’éclairage, … sont nos préoccupations de chaque jour.

Les projets à moyen et long terme, c’est là que se marque la différence!

 

Implanter une séniorie couplée à des résidences-services et à une aide à l’autonomie pour les aînés

 

-         
Les familles trouvent difficilement une place en home pour leurs aïeuls. Libramont-Chevigny doit investir, en partenariat, pour construire une séniorie.

-          Des personnes plus âgées voudraient trouver un logement adapté qui leur permettra de vivre en autonomie le plus longtemps possible puis de faire, librement et progressivement, appel aux services dont ils auront besoin. Des résidences-services, associées à la séniorie, doivent répondre à cette attente.

-          Les services mis au point à partir de la séniorie peuvent aussi bénéficier à des personnes moins autonomes qui souhaitent rester le plus longtemps possible dans leur habitation.

 

Mettre en œuvre un plan d’actions « Développement Durable 2012-2022 »

pour réaliser des économies d’énergie et utiliser efficacement les ressources disponibles

 

-          Dresser un état des lieux des consommations et ressources communales puis se fixer un calendrier d’actions réduisant la facture énergétique,

-          Développer les énergies de type biomasse, géothermie, solaire au profit de la commune et de ses habitants en partenariat avec d’autres acteurs publics ou privés,

-          Chauffer plusieurs bâtiments à partir d’une seule unité de chauffe dans de nouveaux lotissements ou lors de la construction de nouvelles infrastructures,

-          Aider les agriculteurs à valoriser leurs déchets pour produire leur énergie,

-          Favoriser la mobilité douce vers les écoles, les commerces, ...

-          Tabler sur les associations libramontoises pour développer cette mentalité.

 

 

Faciliter l’accès au logement décent à prix raisonnable

en responsabilisant tant les propriétaires que les locataires

 

-          adhérer à l’Agence Immobilière Sociale Centre Ardenne (AIS)

L’AIS prend en gestion des logements privés. Elle est une solution complémentaire aux sociétés de logements sociaux.

L’intérêt pour les propriétaires se situe à plusieurs niveaux :

-       gestion administrative : rédaction du contrat de bail, état des lieux, assurances, …

-       finances : versement régulier des loyers (revenus moindres mais constants), prêts à 0%, précompte immobilier à 0 %, …

-       infrastructures : travaux d’entretiens, remise en état du logement, …

 

L’intérêt pour les locataires est tout aussi évident :

-       logement à prix modéré mais conforme aux exigences du décret wallon

-       accompagnement social obligatoire visant la réinsertion sociale des personnes en difficulté

-       guidance à la gestion énergétique

-       maintien des habitants sur le territoire communal

 

-      Développer des logements tremplins ou logements à loyer modéré avec épargne pour jeunes ménages

Les communes peuvent bénéficier d’une subvention de 80 % dans le cadre du « développement rural en région wallonne »

 

-      Veiller à la salubrité des logements mis en location.

 

 

Investir pour l’emploi

 

-          Développer des emplois dans l’économie sociale pour réinsérer celles et ceux qui ont décroché professionnellement,

L’entretien des parcs et jardins, la culture de plantes pour garnir nos lieux de vie, la production d’énergie, l’accueil et le nettoyage, l’aide à des groupes spécifiques de personnes, autant de services qui peuvent être assurés par des Entreprises de Formation par le Travail (EFT).

 

-          Renforcer le partenariat avec les acteurs importants du monde économique de notre verte province afin de soutenir l’ancrage des PME et de densifier le tissu économique,

-          Favoriser l’implantation d’entreprises innovantes, entre autres dans des secteurs déjà implantés à Libramont-Chevigny ...

 

 

Etudier l’implantation d’un centre aquatique à Libramont

 

Un centre aquatique regroupe au sein d’un même complexe diverses activités liées à l’eau : piscine, pataugeoire sympa pour les enfants, toboggans, jacuzzi, sauna, hammam, terrasse pour bronzer, cafétéria accueillante avec boissons et petits plats... en vue de se détendre, d’entretenir sa santé, de créer du lien social.

Il concerne autant les familles, les jeunes et les étudiants que les personnes plus âgées ou encore les touristes (affaires ou loisirs).

Conditions indispensables : subside sur investissement d’environ 80 %, partenariat public/privé, réduction des coûts de fonctionnement grâce aux énergies renouvelables et autofinancement du fonctionnement global, concertation avec les partenaires privés déjà installés dans la commune pour assurer la complémentarité

Calendrier : importance d’initier le projet maintenant pour prendre le relais d’autres infrastructures vieillissantes dans les communes voisines qui deviendront moins attractives.

Méthode :

        besoins présents et à venir de la population libramontoise 

        activités aquatiques qui répondent aux besoins et définition de l’infrastructure correspondante

        plan financier pour coût initial et pour fonctionnement 

        consultation de la population à chaque phase importante du projet

 

 

Je ne veux plus :

-          constater des incohérences énormes dans la gestion de dossiers importants comme le hall sportif ou la construction du CPAS,

-          laisser des bâtiments communaux sans affectation précise et cohérente, voire en pleine dégradation, commela Maison Marie Howet oula Maison Adam,

-          construire sur fonds propres, sans subsides, et emprunter de plus en plus en 30 ans,

-          manquer des achats immobiliers stratégiques,

-          connaître des refus mesquins comme l’adhésion à l’Agence Immobilière Sociale (Libramont est la seule commune de la province à ne pas adhérer !)

-          voir l’intérêt général supplanté par l’intérêt particulier.